Les bouteilles du Champagne

Tout le monde connaît la bouteille de champagne dont le modèle standard,  parfois appelée la champenoise, fait 75 cl et se trouve partout en magasin. En revanche, elle n’est pas la seule et elle fait partie d’une famille relativement nombreuse qui compte, traditionnellement, neuf membres :

Quart de bouteille de Champagne 20 cl
Demie de bouteille de Champagne 37,5 cl
Bouteille de Champagne 75 cl
Magnum 2 bouteilles de Champagne (1,5 litre)
Jéroboam 4 bouteilles de Champagne (3 litres)
Mathusalem 8 bouteilles de Champagne (6 litres)
Salmanazar 12 bouteilles de Champagne (9 litres)
Balthazar 16 bouteilles de Champagne(12 litres)
Nabuchodonosor 20 bouteilles de Champagne (15 litres)

Cependant plusieurs sources Internet signalent l’existence d’autres modèles plus rares, telle « la Huitième » (9,4 cl) ou spécifiques à certaines maisons tel que le Melchisédech qui représente 40 bouteilles de Champagne (30 litres). Pour notre part, nous gardons comme référence la source officielle, le Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne (CIVC).

Le modèle standard, donc, est celle qui possède une contenance de 0,75 litre et, qu’en dehors des magasins, on retrouve dans les restaurants. La Demie est également très appréciée car elle permet de partager un moment à deux tout en évitant l’abus ; seulement elle n’est pas aussi commune que la 75 cl car beaucoup de maisons, en dehors des négociants à la production de masse, n’en ont pas. Enfin, pour les occasions, le magnum est très apprécié. Il faut d’ailleurs noter que, ces trois types de bouteilles, sont celles utilisées pour l’élevage du Champagne. Et, comme pour le vin tranquille, le meilleur format pour la conservation est le magnum de Champagne. La surface de contact à l’air étant moins importante, le vin se développe et vieillit d’une manière optimale dans ces magnums.

Il arrive, parfois, que le jéroboam soit aussi utilisé pour l’élevage du vin mais, la plupart du temps, comme pour toutes les bouteilles de grande capacité et les quarts, le champagne est vieilli dans des bouteilles normales avant d’être transvasé, normalement au dernier moment. Les grandes bouteilles sont simplement trop lourdes pour être mises sur pupitre, elles risqueraient de casser.

Les bouteilles énormes se consomment immédiatement pour l’occasion et, dans le cas des très grosses bouteilles, tel que le Nabuchodonosor, il faut généralement, du fait de leur poids, deux personnes pour assurer le service.

Chez Champagne DS, nous commercialisons la bouteille standard et le Magnum DS.

Un autre élément important de la bouteille de Champagne, en dehors de ses tailles, est sa forme caractéristiques et son poids qui se justifient par l’effervescence du vin. En effet, le gaz développé par le Champagne lui donne ses bulles mais il met également les bouteilles à rude épreuve car celles-ci doivent résister à une pression importante. C’est cette pression qui explique la forme particulièrement fluide de la bouteille et justifie l’existence d’un fond très creux.

Ce fond creux permet de présenter la bouteille en la tenant fermement, le pouce glissé dans le culot. Ensuite vous servez le champagne avec élégance, le pouce toujours glissé dans le culot, aidé, au début, de l’autre main qui soutient le col.

La dernière caractéristique de la bouteille de Champagne est sa couleur verte, point commun avec les autres bouteilles de vins, qui protège efficacement le nectar des effets de la lumière. Nous utilisons ces bouteilles pour le Champagne DS Brut Sans Année et pour le Champagne DS Blanc de Blancs. Néanmoins, le vert n’est pas la seule couleur et certaines bouteilles sont soit brunes, soit translucides. Dans ce dernier cas, comme pour le Champagne DS Rosé, la couleur du vin est mise en valeur. Il n’y a, dans des conditions normale de conservation, aucune incidence sur la qualité du vin mais, retenez ce conseil, évitez de conserver une bouteille translucide sous une source de lumière forte. Cela pourrait entrainer une dégradation du Champagne et vous priver du plaisir annoncé.

Pour l’histoire il semble que la première représentation d’une bouteille de champagne date de 1735 avec le tableau « Le Déjeuner d’huitres » de Jean-François de Troy. Depuis, la bouteille de Champagne a évolué vers sa forme actuelle et, en 2010, le Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne (CIVC) a lancé un nouveau standard de bouteille. La bouteille de Champagne est désormais plus légère (835 g contre 900 g auparavant) afin de réduire l’empreinte carbone et les frais de transports.

 

L’image représentant les différents flaconnages du Champagne est tirée du site du CIVC (Il en manque une, à vous de trouver…).

(Visited 53 times, 1 visits today)

1 commentaire

  1. Michel Bernard 14 septembre 2012 à 08:26

    enfin une explication claire et des informations qui sont de vrais références

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *