Bon Réveillon de Noël à Tous

Voilà, c’est fait, c’est le grand jour et le réveillon de Noël est pour ce soir. Demain matin, le Père Noël sera passé dans nos maisons et les cadeaux attendront les enfants (comme les grands) au pied du sapin, à moins qu’il ne soit venu en avance pour satisfaire, dès ce soir, les plus impatients.

Pour les gourmands gourmets, chez Champagne DS, nous suggérons une petite recette trouvée sur cuisine.journaldesfemmes.com. et que nous allons tester :

Les Saint-Jacques aux endives, aux pommes et au cidre.

Pour 4 personnes :

  • 20 noix de Saint-Jacques
  • 3 endives
  • 2 pommes reinettes
  • le jus d’1 citron vert
  • 2 cuillères à soupe de margarine
  • 2 cuillères à soupe de sucre en poudre
  • 10 cl de cidre
  • 6 cuillères à soupe de crème fraiche
  • 1 cuillère à soupe de fécule
  • quatre-épices (mélange de muscade, cannelle, clou de girofle et gingembre)
  • 1 cuillère à soupe de ciboulette hachée
  • sel et poivre
  • Préparation : 20 mn
  • Cuisson : 5 mn
  • Repos : 0 mn
  • Temps total : 25 mn

1) Creuser le pied des endives pour ôter le cœur amer. Dans une sauteuse contenant 1 cuillère à soupe de margarine chaude et le sucre, faire revenir les endives émincées très fin et les pommes coupées en morceaux. Laisser colorer légèrement, puis assaisonner avec la moitié du jus de citron, le sel et le poivre. Réserver au chaud.

2) Dans une grande poêle contenant 1 cuillère à soupe de margarine chaude, faire cuire les Saint-Jacques. Les disposer sur le mélange endives-pommes et réserver au chaud.

3) Déglacer la poêle des Saint-Jacques avec le cidre et le reste du jus de citron. Porter à ébullition et ajouter la crème fraîche, la fécule, le sel et le quatre-épices. Remuer sur feu moyen jusqu’à épaississement.

4) Sur 4 assiettes, répartir le mélange endives-pommes, ajouter les Saint-Jacques, napper de sauce et parsemer de ciboulette. Servir bien chaud.

Pour finir… 5 minutes de cuisson environ : cela dépend de la grosseur des Saint-Jacques. Vous pouvez utiliser des pétoncles (moins cher !). A savourer avec du cidre ou du vin blanc selon les goûts.

Notre touche personnelle : Nous composons nous-mêmes notre mélange de quatre-épices afin de mieux l’adapter au goût de chacun et nous supprimons la fécule (C’est une question de goût).

Ce qui tombe bien est qu’une des suggestions de vin évoque le Bordeaux Blanc, Blaye, Côte de Bordeaux. Nous allons donc tester ce plat avec un Bordeaux Blanc, Dunoyer de Segonzac 2009.

Promis, nous vous donnerons notre avis après dégustation et, en attendant, un excellent Noël à tous de la part des Vins et Champagnes DS.

(Visited 29 times, 1 visits today)

1 commentaire

  1. Moon 26 décembre 2011 à 19:42

    Nous avions promis de vous donner notre avis et, donc, la recette est excellente. Nous confirmons d’ailleurs notre petite touche personnelle (2 clous de girofle, discret sur la noix de muscade et 1/3 de gingembre pour 2/3 de cannelle). En ce qui nous concerne, nous avons accompagné la recette de topinambours (d’abord cuits à l’eau puis sautés avec du beurre salé et légèrement poivrés).

    D’ailleurs, pour une variante, vous pouvez passer l’étape 1 et servir simplement les Saint-Jacques avec la sauce et les topinambours, en lieu et place des endives et pommes (juste une suggestion).

    Enfin, pas de surprises, nous avons dégusté ce plat avec notre Blaye, Côte de Bordeaux, Blanc 2009. Le mariage est parfait! Bon appétit.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *